Image Image Image Image Image

Articles

16

Fév

Nouveau PRA

  • By isabelle

VERS UN NOUVEAU PLAN RÉGIONAL ÉCREVISSES

Le Plan Régional d’Actions Écrevisses à Pattes Blanches (PRA-EPB) arrivait à son échéance en 2017 et l’ARFA, association regroupant les 5 Fédérations de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique (FDAAPPMA) de l’ex-Aquitaine, va disparaître en 2018 suite à la réforme des Régions.

Bien que de nombreuses actions aient été menées pendant 5 années, l’espèce n’est pas hors de danger en ex-Aquitaine et elle est également menacée plus largement dans les autres départements de la Nouvelle Aquitaine.

Le travail mené grâce au PRA-EPB doit se poursuivre et peut être étendue à cette nouvelle région. Différents acteurs régionaux voire nationaux ont pu mutualiser leurs moyens autour d’une espèce patrimoniale emblématique en danger. Cette cohérence régionale pourrait être bénéfique à l’écrevisse sur toute la Nouvelle Région.

 NOUVELLE ORGANISATION

FD_SLASH_FDAAPPMA_P&PALa FDAAPPMA de la Gironde qui assurait jusqu’à présent l’animation, grâce à une délégation de maîtrise d’ouvrage de l’ARFA, poursuivra cette mission.

L’année 2018 sera une année de transition. Des actions seront menées en ex-Aquitaine où il est important de poursuivre le travail. Un bilan du premier PRA 2013-2017 sera réalisé et un nouveau document stratégique 2019-2023 sera élaboré avec une réflexion sur la Nouvelle Aquitaine. Dans cet objectif, l’organisation des actions et leur intitulé est redéfini et de nouvelles actions sont intégrées au PRA 2018 afin d’amorcer la transition vers le nouveau Plan.

VERS UN NOUVEAU PLAN RÉGIONAL D’ACTIONS ÉCREVISSES

L’année 2018 permettra de définir le nouveau Plan Régional d’Actions Écrevisses qui pourrait prendre en compte toutes les espèces d’écrevisses exotiques et indigènes présentes en Nouvelle Aquitaine.

Les 3 axes stratégiques du premier PRA serait conserver mais les actions redéfinies et un nouvel axe « Contrôler les Écrevisses exotiques » serait ajouté :

  • Axe 1 : Améliorer les connaissances sur les écrevisses (indigènes et exotiques)
  • Axe 2 : Sauvegarder les populations d’écrevisses indigènes
  • Axe 3 : Contrôler les populations d’écrevisses exotiques
  • Axe 4 : Sensibiliser et Coordonner

L’axe « Contrôler les populations d’écrevisses exotiques » est un axe qui prendra en compte la problématique des écrevisses exotiques et plus spécifiquement l’aspect gestion. Cependant il ne s’agira pas de lancer des actions sur tous les secteurs où l’espèce est présente mais d’agir en fonction des enjeux sur chaque site.

Dans un premier temps, des sites pourront être identifiés afin d’améliorer les connaissances sur les populations présentes et les différents habitats occupés puis de cibler les enjeux, de proposer et de tester des actions de gestion.

DES ACTIONS A MENER EN NOUVELLE AQUITAINE

Le Plan d’Actions Écrevisses pourrait s’étendre à la Nouvelle Région Aquitaine afin de garder une cohérence régionale. L’uniformisation des méthodes de travail à l’échelle de l’ex-Région Aquitaine serait un avantage pour préserver les écrevisses indigènes menacées sur l’ensemble du territoire national, suivre les populations d’écrevisses exotiques et tenter de limiter leur impact.

Dans un premier temps il s’agira en 2018 de faire un travail de prospective sur les départements des ex-régions Poitou-Charentes et Limousin pour identifier les acteurs susceptibles de contribuer au PRA, les actions déjà menées, les secteurs à enjeux et intégrer ces éléments à la base de données Ast’Aquitaine.