Image Image Image Image Image

09

Mar

Premier Bilan des Inventaires

  • By isabelle

Retour sur les prospections nocturnes menées depuis 2013

De grandes campagnes d’inventaires ont été menées depuis 2013. Elles ont été réalisées essentiellement par les Fédérations de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique mais également par des bureaux d’études dans le cadre de diagnostic de DOCOB, par des associations naturalistes ou des syndicats de rivière.

 
L’Aquitaine quadrillée

L’ensemble de l’Aquitaine n’a pas fait l’objet d’inventaire mais la Région a été quadrillée afin de cibler les secteurs où la présence de l’écrevisse à pattes était historique et les secteurs potentiellement favorables à sa présence où aucune donnée n’était disponible. Certains secteurs aquitains n’ont donc pas fait l’objet d’inventaire.

Plus d’un millier de stations prospectées

Au total, 1094 stations ont pu être prospectées entre 2013 et 2015 soit 417 km de cours d’eau.Ces données sont stockées dans la base de données Ast’Aquitaine créée dans le cadre du Programme.

stations_2013_2015

Des résultats plutôt inquiétants

  • 15% des stations inventoriées (soit 162) abritent l’écrevisse à pattes blanches

  • 13 % des stations (soit 141) sont occupées par des écrevisses exotiques

  • 72% (soit 791) n’ont révélé la présence d’aucune écrevisse. Attention cela ne signifie pas qu’elles sont absentes, l’écrevisse est un animal qui peut être difficile à observer en raison des conditions météorologiques mais aussi des difficultés d’accès sur certains cours d’eau. 

 

Un département sort du lot : les Pyrénées-Atlantiques

L’écrevisse à pattes blanches n’a donc pas été retrouvée sur de nombreuses stations et sa répartition n’est pas égale entre les différents départements aquitains.

Sans surprise, la première place du podium revient au département des Pyrénées-Atlantiques qui abrite 77% des populations d’écrevisses à pattes blanches. La deuxième place revient au département des Landes et la troisième à la Dordogne. Les derniers du classement sont la Gironde et le Lot-et-Garonne.

Repartition_ecr_aquitaine_vf

 

Un Atlas en prévision

Ces données vont aujourd’hui être valorisées dans un Atlas de répartition des différentes espèces d’écrevisses présentes en Aquitaine. La dernière grande campagne d’inventaires sera menée en 2016 et une nouvelle consultation des acteurs régionaux va être menée en lien avec l’Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage (OAFS) avant de finaliser ce travail. Pour en savoir plus sur le partenariat avec l’OAFS….

oafs2

Des formations proposées pour poursuivre le travail

Au vu de l’importance de la Région Aquitaine, ponctuellement des prospections pourront continuer à être menées pour vérifier de nouvelles données et de nouveaux secteurs favorables n’ont identifiés au départ. Ainsi les sessions de formation proposées chaque année gratuitement continueront d’être organisées. Vous êtes opérateur de terrain, gestionnaire de milieu aquatique, acteur de l’environnement et souhaitez réaliser des inventaires écrevisses par prospections nocturnes à la lampe torche, ou tout simplement être informé sur les méthodes d’inventaires, la reconnaissance des espèces et les précautions à prendre, contactez isabelle.simme@peche33.com

Il sera possible de suivre :

  • Une formation théorique: d’une demi-journée sur la détermination des différentes espèces d’écrevisses (sur des écrevisses naturalisées), leurs biologies respectives, les pathologies, les indices de présence…

  • Une partie pratiquepour la mise en application (in situ) de la recherche d’indices de présence, d’abord de jour, puis de nuit.