Image Image Image Image Image

Écrevisse calicot

IMG_2823_OCI_copyright

Famille : Cambaridae

Nom scientifique : Orconectes immunis

Origine : Etats-Unis

Introduction en France : 2010 dans le département du Bas Rhin. La présence de cette écrevisse n’a pas été mise en évidence en Aquitaine. 

Taille 100 mm

Croissance : Rapide

Maturité sexuelle : 6 mois

Reproduction : plusieurs fois par an

Nombre d’œufs : 500

Identification : La couleur de sa carapace peut être brun sombre ou gris vert avec deux bandes sombres abdominales formant des cercles au centre des segments. Elle possède un à trois ergots internes sur le carpopodite, des touffes de poils sous la commissures des pinces ainsi qu’une encoche distincte sur le doigt mobile. Au niveau de chaque flanc des épines sont présentes en arrière du sillon cervical.

Téléchargez le Guide d’identification des écrevisses en France

Téléchargez l’Atlas de répartition des écrevisses d’Aquitaine. 

Habitat : Plans d’eau, marais, canaux, rivières. Elle supporte une grand amplitude thermique et une eau de qualité médiocre. 

Statut : Espèce « susceptible de provoquer des déséquilibres biologiques » (art. R. 432-5 du code de l’environnement). Introduction interdite dans tout type de milieu (article L.432-10 1 alinéa du code de l’environnement). 

Pêche en France : Considérée comme nuisible, sa pêche est autorisée toute l’année sans limite de taille ou de quantité et ne peut se pratiquer qu’au moyen de 6 balances (diamètre de 0.30m maximum, maille de 10mm minimum) et de 4 lignes ; les épuisettes et la pêche à la main sont interdites. Tout pêcheur doit être en possession d’une carte de pêche et avoir une autorisation du détenteur du droit de pêche (pour tout renseignement contacter votre Fédération de Pêche départementale).

Observations : Porteuse saine de la peste des écrevisses.

Répartition en Aquitaine : Cartographie Ast’Aquitaine